Le 5 décembre dernier, ENGIE et la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée ont signé une convention de partenariat pour développer la croissance verte et le recours aux énergies renouvelables en Occitanie. Une initiative qui confirme le rôle central joué par ENGIE dans la transition énergétique des territoires.

La région Occitanie souhaite, en s’associant avec ENGIE, multiplier par trois la production d’énergies renouvelables sur son territoire d’ici 2050.

Un partenariat au service des énergies renouvelables

L’Occitanie, déjà très en pointe en France dans le secteur des énergies vertes, souhaite franchir un pas de plus et devenir la première région à énergie positive d’Europe d’ici 2050. Un défi ambitieux, qui donne tout son sens au partenariat qui l’associe à ENGIE jusqu’en 2021.

Ce partenariat a en effet pour vocation d’accélérer la transition énergétique, en développant les énergies vertes telles que l’éolien, l’hydroélectricité, le biogaz, l’hydrogène ou encore le photovoltaïque.

L’autre grande priorité est celle de l’emploi : le développement de la filière énergies renouvelables va de pair avec des créations d’emplois directs et indirects qui viennent renforcer le dynamisme économique de la région. Elle favorise également l’émergence de nouveaux métiers, qu’il faut anticiper et encourager par une formation adaptée.

Enfin, la convention met à l’honneur l’innovation, pour continuer à imaginer et expérimenter sans cesse de nouvelles solutions dans le secteur énergétique.

L’hydrogène passe à la vitesse supérieure

La signature du partenariat entre ENGIE et l’Occitanie vient renforcer une collaboration effective depuis plusieurs années, et qui s’est déjà traduite par des actions concrètes.

ENGIE et la Région Occitanie ont ainsi créé en septembre 2017 la société HyPort, née du projet du même nom. Sa vocation : promouvoir le développement de l’hydrogène vert sur le territoire, et notamment en zones aéroportuaires. Les aéroports de Tarbes et de Toulouse seront les premiers sites à expérimenter la nouvelle offre, à travers la mise en place d’une chaine hydrogène complète (production, distribution, stockage) destinée à alimenter les navettes et bus circulant au sol.

Ce premier projet emblématique vient compléter une autre initiative menée par ENGIE dans le secteur de la mobilité décarbonée : le déploiement de la première flotte de bus à hydrogène de France, qui circulera dans la ville de Pau dès 2019. L’utilisation de l’hydrogène comme carburant « zéro émission » contribue ainsi à l’émergence d’une mobilité urbaine plus propre et plus durable au sein des territoires.

ENGIE Green mise sur l’éolien et le solaire

L’hydrogène n’est pas la seule énergie verte à être développée en Occitanie. ENGIE, à travers sa filiale ENGIE Green, explore également d’autres voies, comme celles de l’éolien et du solaire. La société, qui a tout récemment fusionné avec la Compagnie du Vent accélère en effet la transition énergétique de la Région à travers le développement d’un réseau de parcs éoliens et de parcs photovoltaïques A travers ce déploiement, ENGIE renforce sa position de premier producteur d’éolien terrestre en France et de leader en matière d’énergie solaire.

ENGIE, acteur majeur de la production d’énergie renouvelable en France


ENGIE Green