Leader des solutions d’avitaillement en Gaz Naturel Véhicule (GNV) en France depuis 1998, GNVERT, filiale d’ENGIE, propose des solutions sur-mesure pour les projets de mobilité durable pour les entreprises et les collectivités territoriales qui souhaitent réduire l’empreinte environnementale de leurs transports. À travers un réseau de 140 stations GNV en France, GNVERT commercialise plusieurs carburants alternatifs : Gaz Naturel Comprimé (GNC), BioGNC (version décarbonée du GNC), Gaz Naturel Liquéfié (GNL) et Hydrogène.

GNVERT assure la construction et l’exploitation d’une station de recharge de la première flotte de bus à hydrogène en France, à Pau. Elle sera mise en service en 2019.

ENGIE s’est associé à Messer pour proposer des sources d’énergie alternatives au diesel pour le transport frigorifique.

GNVERT fournit à la société de transport XPO Logistics du Gaz Naturel Liquéfié pour l’avitaillement de sa flotte de véhicules au gaz.

La filiale logistique du Groupe Monoprix, SAMADA, a fait le choix du biométhane carburant pour la moitié de ses besoins. Elle a ainsi accès à l’ensemble du réseau de stations GNVERT.

Le Gaz Naturel Véhicule : pour des mobilités plus durables

Responsable de 23 % des émissions de CO2 dans le monde (30 % en Europe)1, le transport est un axe majeur de la transition énergétique. Le passage à une mobilité moins polluante et plus fluide est aujourd’hui essentiel, notamment dans les villes, où vivront 3 habitants sur 4 d’ici 2050.

Le Gaz Naturel Véhicule (GNV) est un carburant alternatif à la fois écologique et économique. Il réduit de 25 % les émissions de CO2 par rapport à l’essence, et de 80 % les émissions de particules fines d’oxyde d’azote par rapport aux véhicules diesel. Moins coûteux que le diesel, il apporte une meilleure autonomie par rapport à l’électrique, notamment dans sa version liquéfiée, le Gaz Naturel Liquéfié (GNL).

Le GNV est encore moins polluant dans ses versions décarbonées et renouvelables : l’écoGNV (30 % de biométhane), le bioGNV (100 % de biométhane) et le bioGNL.

1 Source : Emission Database for Global Atmospheric Research (EDGAR).

GNVERT : l’offre de gaz naturel véhicule d’ENGIE

Avec 140 stations de GNV exploitées en France, dont une quarantaine de stations publiques, GNVERT propose un carburant alternatif idéal pour :

  • La propreté urbaine : les bennes à ordures ménagères roulant au GNV/BioGNV permettent aux collectivités de conjuguer à la fois les préoccupations environnementales et les contraintes budgétaires pour la collecte des déchets ménagers, tout en se conformant aux réglementations européennes sur les émissions carbone.
  • Le transport de personnes : le GNV et le BioGNV sont déjà utilisés par de très nombreuses flottes de bus urbains en France. Il permet notamment de réduire l’empreinte environnementale (qualité de l’air) et les nuisances sonores de ces prestations. Le GNV apporte également des solutions aux autocaristes pour les liaisons interurbaines.
  • Le transport de marchandises : alternative au tout diesel, le GNV est une solution totalement opérationnelle, permettant d’anticiper les contraintes réglementaires sur les poids-lourds et de promouvoir une logistique urbaine durable.

ENGIE a annoncé en 2016 un plan d’investissement de 100 millions d’euros d’ici 2020 pour la construction de 100 nouvelles stations, dont 50 en France. Dès 2017, pas moins de 20 nouvelles stations seront opérationnelles dans l’Hexagone.

En choisissant avec soin les implantations de ses stations, GNVERT garantit aux collectivités et aux entreprises un taux de disponibilité de celles-ci conforme à leurs enjeux et à leurs besoins. Une application mobile permet aux clients de rechercher la station la plus proche, de suivre leurs consommations, voire de déclarer des incidents.

Légende
  • marker Stations GNL/ GNLC
  • marker Stations GNC/bioGNC
  • marker Stations GNV
Trouvez une station GNV proche de chez vous !

GNVERT développe les filières de l’hydrogène et du Biométhane

GNVERT se positionne sur de nouvelles technologies avec une première station de recharge d’hydrogène ouverte à Lyon, pour des véhicules utilitaires électriques. GNVERT participe également aux projets de mobilité hydrogène HYWAY et H2ME-2.

Lire les communiqués de presse : 

La filiale participe également à l’expérimentation de la valorisation du biogaz issu des boues de stations d'épuration en biocarburant liquide.

Objectif : produire un carburant propre destiné aux poids-lourds à partir des eaux usées. BioGNVAL, un pilote industriel dans le Val-de-Marne a validé la faisabilité technique et économique de cette solution destinée à alimenter les transporteurs et les industriels d’Île-de-France en biocarburant et en biocombustible.

Certification

Consulter les certificats OHSAS 18001 et ISO 14001 :

Contact

Vous souhaitez nous contacter :

GNVERT
Le Copernic II
Immeuble Neptune
1 Rue de Galilée
93130 NOISY-LE-GRAND
courrier.gnvert@engie.com

Numéro-Azur-GNVERT1

Télécharger le document


 

À Valenton, les eaux usées deviennent du biocarburant !