Avec le soutien de la Région Hauts-de-France et de l’ADEME, ENGIE lance le 22 juillet son premier appel à projets visant à faciliter le financement de projets de méthanisation à socle agricole et en injection. Les lauréats bénéficieront d’une enveloppe allant jusqu’à 200 000 euros.

Pour ENGIE, les gaz renouvelables représentent l’avenir du gaz et, surtout, un élément clé du mix énergique 100% décarboné de demain.

Les dossiers de candidature, à retirer auprès de l’adresse ap.hautsdefrance@engie.com, seront reçus jusqu’au 30 septembre 2019 pour une annonce des résultats fin 2019 : jusqu’à 15 lauréats pourront être sélectionnés pour une enveloppe financière maximale de 2 millions d’euros.

Cette initiative est le résultat de deux dynamiques parallèles visant à accélérer le développement du biométhane :

  •  En novembre 2018, Isabelle Kocher, Directrice Générale d’ENGIE, a annoncé la volonté du groupe de mobiliser jusqu’à 800 millions d’euros d’investissement dans le biométhane dans les 5 prochaines années et à produire un volume de 5 TWh/an de biométhane à l’horizon 2030. Cet engagement pour le gaz renouvelable se traduit également par l’implication du Groupe dans la mise en place d’outils complémentaires de financement, au profit de toute la filière. Parmi ceux-ci figurent les « enveloppes d’accompagnement aux frais de développement », fort du constat que ces frais d’études sont souvent difficiles à lever pour de petits acteurs alors que cette phase amont est déterminante pour garantir le succès d’un projet.
  • La Région Hauts-de-France, avec l’appui de l’ADEME, s’est engagée, depuis 2013, dans la mise en œuvre d’une « Troisième Révolution Industrielle (Rev3) ». Il s’agit d’un nouveau modèle économique qui aborde la transition énergétique et écologique comme l’opportunité de créer une industrie verte créatrice d’emplois. La région, qui représente plus de 12% du potentiel global de production de gaz renouvelable en France1 , s’est notamment fixée comme objectif de devenir la première région européenne en terme de quantité de biométhane injecté, engagement pris en 2016 par les acteurs régionaux de la filière organisés dans le cadre d’un Collectif Opérationnel Régional pour le Biométhane Injecté (CORBI).

Rosaline Corinthien, Directrice générale d’ENGIE France Renouvelables, précise : « Le biométhane est une énergie des territoires, et c’est en concertation avec les acteurs régionaux et locaux qu’elle pourra se développer à la hauteur de son potentiel. Nous sommes heureux de lancer cette initiative avec le soutien de la Région Hauts-de-France, de l’ADEME Hauts-de-France et de Rev3, qui va permettre à des porteurs de projets agricoles et territoriaux de passer le cap du développement de leur projet pour le mener jusqu’au succès. ».

Avec l’acquisition de Vol-V Biomasse en février dernier, ENGIE est devenu le 1er producteur de biométhane en France et dispose d’un portefeuille de près de 80 projets. ENGIE est également 1er producteur éolien, 1er producteur solaire et 1er producteur hydroélectrique alternatif dans le pays.

1 Etude « un mix de gaz 100 % renouvelable en 2050 » (Ademe, GRDF, GRDgaz)