Bois, déchets, boues d’épuration… ENGIE développe depuis plus de 10 ans une expertise unique pour transformer les bio-déchets en énergie !

Le bois est la ressource en biomasse la plus anciennement exploitée pour la fourniture d’énergie.

Energie 100% renouvelable, la biomasse peut être transformée en biométhane pour être utilisée sous forme de bio-carburant ou injectée dans le réseau de gaz naturel.

ENGIE est présent à toutes les étapes de la chaîne du biométhane - de sa production jusqu’à son acheminement et à sa commercialisation - Le Groupe a pour objectif d’en injecter 5% dans le réseau gaz d’ici 2020 et 20% en 2030 !

Vue de la future plateforme R&D GAYA © homDO architectes – archirendering

ENGIE participe à la mise au point d’une nouvelle filière de production de biométhane de deuxième génération : le biométhane 2G et le projet d’expérimentation Gaya porteur d’une nouvelle filière de gaz vert, unique en Europe.

La biomasse désigne l’utilisation de matières organiques (bois, déchets, boues d’épuration, etc.) pour produire de l’énergie. Produite localement, cette ressource peut ensuite être valorisée en électricité ou en chaleur, injectée au réseau de gaz naturel ou transformé en bio-carburant. ENGIE développe depuis plus de 10 ans une expertise unique pour transformer les bio-déchets en énergie.

Les déchets organiques, source d’énergie

La biomasse désigne l’ensemble des matières organiques dégradables et transformables, après combustion, en énergie. Les déchets ou «biomasse végétale» offrent un atout majeur : un bilan carbone neutre. En effet, la combustion de débris végétaux dégage une quantité de CO2 équivalente à celle qui a été absorbée lors de la photosynthèse.

Le procédé ? La décomposition des déchets organiques dans une enceinte privée d’oxygène produit du biogaz qui peut être valorisé localement pour produire de l’électricité, de la chaleur ou les deux simultanément en cycle combiné. Après un traitement plus poussé d’épuration du biogaz par méthanisation, on obtient du biométhane, une énergie 100% renouvelable qui atteint la qualité du gaz naturel et peut être utilisée sous forme de carburant ou injectée dans le réseau de gaz naturel.

Vers une nouvelle génération de biométhane, source d’énergie innovante, durable et créatrice d’emplois

ENGIE participe à la création d’une nouvelle filière industrielle, rentable d’ici 2020, de biométhane de 2e génération ou 2G. Ce biométhane est produit par gazéification à partir de la biomasse dite lignocellulosique, comme le bois ou la paille.

En France, près de 5 000 emplois pourraient être créés à l’horizon 2040-2050 grâce au seul développement de la filière biométhane de 2e génération.