Prévisible et régulière, l’énergie hydrolienne est une énergie marine renouvelable qui utilise la force des courants marins. ENGIE est l’un des précurseurs de cette filière énergétique d’avenir.

ENGIE a été sélectionné par l’ADEME pour construire un parc pilote hydrolien au Raz Blanchard en Basse-Normandie. Ce parc, d’une puissance totale de 5,6 MW, représente 50% du potentiel français d’énergie hydrolienne. Sa mise en service est prévue dès 2018, pour une durée d’exploitation de 20 ans.

Produite à partir des courants marins, l’énergie hydrolienne représente une source nouvelle d’électricité verte. ENGIE a été retenu par l’Etat français pour construire un parc pilote hydrolien au Raz Blanchard dans le Cotentin. Ce projet pilote est une étape indispensable pour confirmer la viabilité technico-économique de la filière avant de développer cette technologie à plus grande échelle.

L’hydrolien, une énergie renouvelable à fort potentiel

L’énergie hydrolienne est produite par des turbines sous-marines appelées hydroliennes, qui transforment l’énergie des courants marins en électricité, de la même façon que les éoliennes transforment l’énergie du vent.

Les courants marins, liés aux marées, ont la particularité d’être prévisibles et sont particulièrement forts sur certains sites. Contrairement aux éoliennes, l'énergie produite par les hydroliennes est donc prédictible, constante et fortement énergétique.

La France occupe une position unique en matière de potentiel hydrolien puisqu’elle dispose du deuxième gisement énergétique hydrolien en Europe. Ce gisement, estimé entre 3 et 5 gigawatts (GW), représente une capacité de production supérieure à celle de deux réacteurs nucléaires de type EPR (Réacteur Pressurisé Européen).

ENGIE, acteur du développement d’une filière industrielle française

Deux sites sont particulièrement prometteurs en France : celui du Raz Blanchard, à l’ouest de la pointe du Cotentin (Manche), et celui du Passage du Fromveur, près de l’île d’Ouessant (Finistère). Ils représentent, à eux seuls, 80% du potentiel énergétique d’exploitation des courants marins en France.

ENGIE a été choisi pour développer le site pilote du Raz Blanchard. Son projet constitue une première puisqu’à ce jour aucun parc hydrolien raccordé au réseau n’a été déployé dans le monde.

Le Groupe est également candidat pour construire un second parc pilote hydrolien sur la zone de Fromveur (Finistère), avec la société quimpéroise Sabella.

Découvrez NEPTHYD : le projet de ferme pilote hydrolienne au Raz Blanchard